L’Accorderie

Un réseau d’entraide et d’échange de services

Une accorderie est un système d’échange de services dont la monnaie d’échange est le temps.
Le principe est qu’une heure de service rendu est égale à une heure de service reçu. L’heure du jardinier a la même valeur que celle de l’informaticien.

À Grenoble, l’Accorderie développe le « pouvoir d’agir » des accordeurs en favorisant les échanges interpersonnels entre ses membres, l’implication dans le fonctionnement de l’association (ce travail est aussi crédité en heures) et la construction de projets collectifs qui contribuent à la vitalité de leurs quartiers.

Son ambition est de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.
Elle vise donc les personnes touchées par ces réalités. Mais pas seulement, car pour faire reculer la précarité économique et relationnelle, il est indispensable de renforcer en même temps les liens de solidarité entre des personnes d’âges, de conditions sociales et de nationalités différents.
C’est pourquoi la mixité sociale est une des conditions de réussite d’une accorderie et celle-ci est donc ouverte à tous, sans distinction de profil ou de quartier de résidence.

Concrètement, en six mois d’existence à Grenoble, déjà 114 transactions ont été enregistrées (dont 20% sont des services rendus à l’Accorderie).
L’ouverture d’un local et le premier poste d’animateur permettent de faciliter la rencontre entre les accordeurs et de stimuler les échanges collectifs, étape souvent nécessaire pour créer la confiance avant les échanges interpersonnels.

En savoir plus : http://www.accorderie.fr/grenoble/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *