L’ArTisterie

Un pôle culturel de l’économie sociale

Après une dizaine d’années de travail en commun, les coopératives culturelles Tchookar et Dyade emménagent ensemble dans de nouveaux locaux pour y installer L’ArTisterie et contribuer ainsi à la redynamisation culturelle, sociale et économique du centre ancien de Fontaine.

Ils vont transformer une ancienne villa abandonnée en un pôle culturel de l’économie sociale avec, au rez-de-chaussée, un espace de création culturelle pouvant accueillir des répétitions et des résidences d’artistes, mais aussi un lieu de pratique, de découverte et d’apprentissage destiné aux habitants et artistes de toutes prétentions. Il y aura même une petite scène pour accueillir du public !
Les étages sont destinés à un pôle de ressources de gestion-diffusion-production, un pôle audio-visuel, et des espaces de travail polyvalents (car les artistes ont, eux aussi, besoin de bureaux…).

Ainsi, en s’appuyant sur son savoir-faire de production culturelle, l’ArTisterie va faire profiter le quartier de son expérience en matière d’ingénierie de projet culturel, d’innovation sociale et de participation citoyenne, ainsi que d’une offre de médiation culturelle et de loisir culturel complémentaire et décalée par rapport aux cursus actuels (école de musique, éducation populaire, salles de spectacle).
À plus long terme, il s’agit de peser sur l’attractivité de ce bout de ville en s’appuyant sur les artistes et leurs publics.

En résumé, il s’agira d’un lieu où s’activent des artistes de tous horizons, avec un parti pris affirmé d’ancrage sur le territoire, de transversalité des activités culturelles, de brassage de publics différents, et de construction d’une alternative au mode de production capitaliste.

En savoir plus 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *