Tag Archives: insertion

Retour sur la 5ème rencontre CaféLaboQUARTIERS

Le 5ème CaféLaboQUARTIERS s’est déroulé le 30 janvier 2018 à Cusset, dans l’Allier, en collaboration avec Vichy Communauté.

Plus de 50 participants de l’Allier, du Cantal, de la Loire, du Puy-de-Dôme étaient réunis au Kube Center (espace de coworking) pour parler innovation économique et sociale dans les quartiers.
Techniciens et élus de collectivités locales, représentants des services de l’État, chefs d’entreprises, experts du numérique, conseillers citoyens, consultants, accompagnateurs de la création d’activité, acteurs associatifs ont pu découvrir et discuter autour de 6 initiatives  pour faciliter l’accès à l’emploi et favoriser l’esprit d’entreprendre dans les quartiers.
Merci à Aformac, Actypôle-Thiers et la ville de Thiers, la mission locale de Moulins, les CIDFF 03 et 63, Nov’events, le médiateur de quartier de Cusset, d’avoir joué le jeu. Merci également à tous les participants pour leurs apports.

Ils nous ont dit :  » on repart avec…
#de nouveaux contacts
#des nouvelles perspectives
#des exemples permettant de se dire que c’est possible
#des informations, des idées pour faire évoluer notre projet
#l’envie de poursuivre
#des outils d’animation pour nos territoires

Découvrez ici quelques photos en souvenir de cette rencontre…

La presse parle de nous !

Le médiateur de quartier

Connecter les habitants éloignés de l’emploi aux entreprises locales

Dans le quartier Presles Darcins de Cusset (agglomération de Vichy), le médiateur social est le maître d’œuvre d’une dynamique partenariale en faveur de l’emploi.

Tout a commencé en 2016 avec le recrutement du médiateur par la Ville de Cusset. Sa première mission a été de réaliser un diagnostic et une enquête de proximité qui ont permis de mettre en lumière les situations vécues dans le quartier :

  • des demandeurs d’emploi motivés mais confrontés à des freins entravant leurs recherches,
  • des habitants éloignés de l’emploi, inconnus aussi bien des institutions que des structures d’insertion professionnelle.

Soutenu par une forte volonté politique locale, le médiateur s’est alors attelé à créer les conditions d’une dynamique en faveur de l’emploi des habitants du quartier. Deux grands types d’actions ont vu le jour : accompagnements individuels et organisation d’évènements propices à la rencontre entre demandeurs d’emploi et acteurs économiques locaux.
L’accompagnement passe par la détection des personnes en recherche d’emploi, leur mise en relation avec les professionnels locaux (Pôle emploi, la mission locale, agences de travail intérimaire, associations d’aide au retour à l’emploi) et le suivi de leur parcours.
En ce qui concerne les évènements, on recense : 9 journées de l’emploi (600 participants) ; 2 journées de simulation d’entretiens d’embauche ; la mise en place de parrainages de chefs d’entreprise cussétois avec les demandeurs d’emploi (à venir).

Cette dynamique est le fruit du travail du médiateur qui a progressivement tissé des liens entre les habitants, les acteurs de l’emploi et de l’insertion, ainsi que les entreprises du territoire. Ce travail passe, d’une part, par sa présence quotidienne sur le quartier pour désormais être identifié des habitants et bénéficier de leur reconnaissance ainsi que de leur confiance. D’autre part, il passe par le partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques locaux. Ce partenariat est considérablement favorisée par l’engagement des entrepreneurs locaux en faveur du développement économique de leur territoire (1).

La démarche globale, menée par la Ville de Cusset, a été distinguée au niveau national en 2017 avec l’attribution du prix « Développement économique local et de l’entrepreneuriat » du concours S’engager pour les quartiers.

Contact : ramzi.khlaifi@ville-cusset.fr, médiateur social

(1) constitués en association : le Made in Cusset Entreprises.

Nov’events

Une expérience d’entrepreneuriat collectif comme tremplin professionnel

Quelle expérience plus formatrice pour intégrer le monde du travail que de participer à une aventure entrepreneuriale ? Tel est, en tous cas, le pari que font Vichy communauté et la mission locale de Vichy avec la mise en place de Nov’events.

Créé en février 2017 par 3 jeunes en service civique à la mission locale (appelés « ambassadeurs de la parole des jeunes »), Nov’events est une école entreprise d’évènementiel dont l’objectif principal est de revaloriser l’image de la jeunesse à travers l’organisation d’évènements, tout en contribuant à la mise en valeur du territoire et de ses acteurs. En 2017, Nov’events a organisé un forum de l’orientation et des métiers autour du tourisme qui a rassemblé 112 participants.

L’école entreprise est organisée en pôles (relationnel, commercial et communication) gérés par les ambassadeurs de la parole. Les activités de Nov’events sont réalisées grâce à l’implication de « membres actifs » (jeunes inscrits à la mission locale participant bénévolement). Les membres actifs viennent à Nov’Events pour développer des compétences, découvrir différents métiers et intégrer une dynamique de groupe. C’est aussi l’occasion pour eux de rencontrer des entreprises et d’échanger avec des professionnels.
L’aventure Nov’events leur permet également de retrouver confiance en eux.

Pour 2018, le projet de l’école entreprise est de mettre en place une carte à destination des jeunes inscrits à la mission locale de Vichy. Cette carte donnerait accès à des avantages financiers dans plusieurs types de structures locales liées à la mobilité, au bien-être et à l’image de soi, aux loisirs, à la culture, …

Contact : contact.novevents@gmail.com

 

Le Groupement de Créateurs

Faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en s’appuyant sur leur esprit d’entreprendre

Depuis 2015, la mission locale de Moulins, dans l’Allier, accompagne les jeunes qui ne sont ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation, à travers la constitution d’un Groupement de Créateurs. En employant la pédagogie de projet, elle soutient leur envie d’entreprendre en favorisant l’acquisition et le développement de leur autonomie. La finalité reste l’insertion socio-professionnelle des jeunes, mais l’envie d’entreprendre est utilisée comme catalyseur.

Déployée avec l’aide de l’association nationale des Groupements de Créateurs, cette démarche implique trois partenaires locaux:

  • la mission locale de Moulins pilote le projet,
  • l’Institut universitaire de technologie de l’Allier propose une formation validée par le diplôme universitaire de création d’activité: le Duca,
  • la BGE Auvergne (réseau d’appui à la création d’activité) apporte l’expertise économique aux projets des jeunes.

Concrètement, le dispositif prévoit deux étapes :
1/ La première, dite d’émergence, dure 2 à 6 mois. Elle vise à passer de l’envie au projet. 
Il s’agit de permettre aux jeunes de mieux se connaître en tant que porteur de projet, identifier leurs compétences, leurs motivations et leurs contraintes. L’objectif est aussi de définir précisément leur idée et découvrir l’environnement de leur projet (secteur d’activité, marché, besoins d’investissement…).
À l’issue de cette étape, chaque jeune peut décider d’entreprendre seul, repartir dans une démarche de recherche d’emploi ou faire le choix de se former. Il passe alors à la deuxième étape du dispositif.
2/ D’une durée de 6 mois, le Duca est une formation universitaire ouverte sans condition de Baccalauréat.
Cette formation permet au jeune d’acquérir les compétences techniques nécessaires pour concrétiser son idée (informatique, communication, juridique, fiscalité, gestion d’entreprise, commerciale et conduite et gestion de projet). En fin de formation, la soutenance vise à convaincre les partenaires et experts mobilisés de l’aider à poursuivre. 

Au total, 80 jeunes bourbonnais ont été ou sont actuellement suivis dans le cadre du Groupement de Créateurs. 52% sortent positivement en créant leur activité, en trouvant un emploi ou en se lançant dans une formation. « Dans tous les cas, l’expérience amène les jeunes à adopter une autre posture dans leur recherche d’emploi », souligne Sabine Dubessay, directrice de la mission locale de Moulins.

 Contact: Sabine Dubessay, directrice sdubessay.mlmoulins@gmail.com

En savoir plushttp://www.ml-moulins.fr/203_Groupement-de-createurs.html 

 

Les Maisons digitales

Former les femmes aux usages numériques pour favoriser l’accès à l’emploi

Les CIDFF du Puy-de-Dôme et de l’Allier font de la formation au numérique un levier essentiel pour l’accès à l’emploi des femmes, en déployant le programme Maison digitale de la fondation Orange.

La maîtrise des usages du numérique est un enjeu crucial que ce soit pour l’accès aux droits (face à la dématérialisation des services publics) ou pour l’insertion professionnelle. Or les habitants des quartiers de la politique de la ville, et plus singulièrement les femmes, sont particulièrement touchés par le phénomène d’exclusion numérique. « C’est un public très éloigné du numérique, qui ne s’y aventure pas. Tout ce qui concerne l’informatique ou le numérique, elles préfèrent déléguer à leurs enfants », témoigne Larme Mignol, directrice du CIDFF du Puy-de-Dôme.

Certains CIDFF, structures associatives promouvant l’autonomie des femmes et leur insertion professionnelle, ont fait de la formation au numérique une priorité d’action. Il s’agit d’une part de mettre toutes les chances du côté des femmes pour accéder à l’emploi et d’autre part de mieux outiller les entrepreneures. À travers le programme Maison digitale, la fondation Orange leur permet de s’équiper en outils numériques. La fondation les met également en lien avec des bénévoles salariés ou retraités d’Orange, pour une meilleure prise en main des outils ou pour l’animation des ateliers.

Cette formation vient en renfort et en complément des démarches d’accompagnement des femmes des quartiers vers l’emploi et à la création d’activité que les CIDFF mènent depuis de nombreuses années. Dans le Puy-de-Dôme, la Maison digitale, située au cœur du quartier Croix Neyrat, a une année d’existence (ouverture en février 2017). La Maison digitale de l’Allier verra quant à elle le jour au printemps 2018 et aura la particularité d’être itinérante sur le département. Les deux structures proposent divers ateliers thématiques, dont : prise en main des outils numériques (ordinateurs, tablettes, vidéo projecteur, Raspberry Pi, imprimante, clés USB…); utilisation des sites et applications clés (comme la CAF, le Pôle emploi…); recherche d’emploi en ligne; élaboration de CV…

Contacts: Estelle Verneret-Bord coordination@egalite-allier.fr
Justine Mercier com.cidff63@orange.fr